Quels sont les métiers informatiques les plus porteurs ?

Quels sont les métiers informatiques les plus porteurs ?

Nous sommes définitivement passés à l’ère numérique et les besoins en informatique touchent désormais toutes les entreprises. De nouveaux métiers apparaissent, d’autres se transforment et, de la collecte de données au développement logiciels, en passant par la réalité virtuelle et la robotique, les débouchés sont nombreux.

Outre la diversité des métiers, il faut remarquer la diversité des postes proposés. Il s’en trouve dans les micro-entreprises, les grands groupes, les PME ou les start-ups. Pour bien comprendre la répartition des métiers de l’informatique, il faut considérer quatre grandes familles.

1.    Le développement informatique

Le développement des logiciels et applications offre des débouchés illimités. Les entreprises ont besoin de concevoir des logiciels et des applications pour smartphone qui soient parfaitement adaptées à leur activité. Charge à l’informaticien de coder et créer de toutes pièces, ou d’adapter des formules déjà existantes pour coller au plus près des besoins de la société.

Il s’agit d’étudier un projet qui s’accompagne d’un cahier des charges, de le concevoir et de l’intégrer. Le système doit ensuite être testé et éprouvé pour garantir sa fiabilité et son efficacité. Une fois les problèmes techniques détectés, il faut déterminer les mesures correctives pour finaliser le projet.

Il peut s’agir d’un travail solitaire, comme d’un travail d’équipe, selon le projet et le commanditaire.

Voici quelques exemples de métiers du développement :

  • développeur d’applications ;
  • ingénieur en réalité virtuelle ;
  • webmaster technique ;
  • architecte d’applications mobiles ;
  • analyste-programmeur ;
  • programmeur industriel…

Les compétences requises

Pour accéder aux métiers du développement informatique, il faut suivre une formation technique poussée. Les enseignements théoriques sont mis en pratique pour apprendre à maîtriser la programmation, les langages informatiques, les systèmes d’exploitation, l’architecture des applications et des systèmes…

 

2.    Les métiers de conseil dans l’informatique

Toutes les entreprises sont concernées par l’informatique comme outil. Ce n’est pas leur métier et elles ont de gros besoin de conseils pour faire évoluer leur propre système et pour trouver des solutions techniques qui leur permettent de gagner en productivité.

Le conseiller doit apporter une expertise basée sur la gestion d’entreprise en regard de la solution informatique ad hoc. Il s’agit de créer un système fiable et parfaitement sécurisé qui diminue les coûts de l’entreprise, en même temps qu’il améliore son fonctionnement.

Le travail de consultant s’effectue au sein d’une agence ou en freelance. Voici quelques exemples de métiers :

  • consultant cloud computing ;
  • auditeur de systèmes d’information ;
  • consultant big data ;
  • spécialiste en sécurité informatique…

Les compétences requises

Les métiers de conseil en informatique requièrent des connaissances assez vastes du sujet. Les formations en alternance sont un atout, car elles permettent d’appréhender les problématiques des entreprises.

 

3.    Les métiers de l’administration et de l’exploitation en informatique

Les métiers de l’administration s’exercent généralement au sein de l’entreprise, car il s’agit de faire fonctionner les systèmes d’information et de communication des réseaux informatiques.

La personne chargée de gérer l’informatique doit aussi répondre à toutes les questions des employés de l’entreprise et leur apporter des conseils, voire des formations, pour une utilisation optimisée des réseaux.

Les métiers sont les suivants :

  • administrateur de réseaux ;
  • administrateur de bases de données ;
  • ingénieur système ;
  • technicien de réseaux ;
  • technicien de maintenance…

 

Les compétences requises

Pour ces métiers, outre la connaissance de l’informatique, il faut savoir travailler en équipe et être capable transmettre son savoir de façon didactique à l’ensemble du personnel.

Il faut également comprendre le fonctionnement de l’entreprise dans sa globalité, afin d’aménager les réseaux et les modes de fonctionnement de façon adaptée.

 

4.    Les métiers du commercial et du support technique en informatique

Les métiers du commercial et du support technique requièrent une double compétence, à la fois commerciale et technique. Lorsqu’il s’agit de vendre des services informatiques et le matériel qui correspond, il faut connaître les techniques de vente et être capable de construire des argumentaires pour séduire la clientèle.

Les métiers sont les suivants :

  • ingénieur d’affaire ;
  • responsables du service clients ;
  • technico-commercial…

Les compétences requises

Les compétences sont à la fois techniques et commerciales. Il faut également s’intéresser de très près à l’ensemble du métier en général, et à ses concurrents en particulier.

Les débouchés sont illimités dans les métiers de l’informatique. Avant de choisir sa formation, l’étudiant doit s’interroger sur le cadre de travail qui l’attend : travailler seul ou en équipe, en externe ou en interne de l’entreprise, être ou non en contact avec la clientèle…