Master informatique : Quels débouchés et Salaires ?

Master informatique : Quels débouchés et Salaires ?

Intégrer un master vise à former les étudiants bac + 5, en vue de postes à hautes responsabilités. Le master informatique vous permet de vous spécialiser et vous diriger vers différentes branches de l’entreprise portant la mention informatique : sécurité informatique, ingénierie logicielle, traitements des données, etc. Intégrer le campus est accessible dès l’obtention de votre bac : vous passez par les échelons du BTS et du bachelor, avant de rejoindre le master informatique.

Voici 3 métiers qui recrutent actuellement et vous permettent de bien gagner votre vie. Notez que toutes les carrières sont évolutives. Lorsque nous évoquons des salaires, il s’agit du traitement pour un débutant. Au fil de votre carrière, vous êtes mieux rémunéré en fonction de votre expérience.

 

1 – Master informatique : Analyste programmeur

La digitalisation de notre société est en cours et l’analyste programmeur en est un pilier. Fort en mathématiques et informatique, sa mission est de créer des logiciels spécifiques. Les entreprises ne se satisfont plus aujourd’hui des produits disponibles sur le marché et veulent un projet informatique adapté pour leurs besoins spécifiques.

L’analyste programmeur peut aussi travailler pour une entreprise éditrice de logiciels qui les commercialise ensuite. Il peut également s’installer à son compte. Il conçoit alors des produits innovants, puis les propose sur le marché. Il est difficile de se lancer à son compte, directement après le diplôme ; généralement, l’analyste programmeur forge son expérience en tant que salarié et travaille parallèlement sur ses projets. Enfin, il peut travailler pour des sociétés de conseil.

L’analyste programmeur doit aussi s’occuper du « service après-vente » des logiciels. Il répond aux utilisateurs qui signalent des bugs et les rectifie. Il travaille également aux mises à jour, afin de pérenniser son logiciel.

Lorsqu’il travaille en entreprise, l’analyste programmeur doit respecter un cahier des charges. Son entreprise émet une demande qu’il doit transposer en langage informatique. Une fois le logiciel mis au point, éprouvé et rectifié, il crée une notice pour en expliquer le fonctionnement. Pendant sa mission, il travaille avec le chef de projet numérique, ainsi que le responsable de la sécurité informatique.

L’analyste programmeur est un technicien rigoureux. Il maîtrise la production, exploitation et administration du projet sur lequel il travaille, ce qui nécessite des compétences très étendues. Intégrer le master informatique spécialisé en ingénierie du web vous permet de débuter avec un poste en informatique responsable. L’entreprise qui vous recrute sait que votre diplôme vise à former des spécialistes qui peuvent travailler en autonomie et qui sont capables de gérer un projet de bout en bout.

À la sortie d’un master informatique, un salaire compris entre 2 500 € et 3 000 € nets par mois peut vous être proposé. Vous pouvez très vite dépasser ces montants si vous montrez des capacités novatrices et créez des logiciels qui optimisent la gestion de l’entreprise.

Vous pourrez aussi par la suite évoluer vers un poste de chef de projet qui vous donne encore plus de responsabilités et donc un salaire plus élevé.

 

2 – Architecte web après un Master informatique

Le métier d’architecte web requiert des doubles compétences : à la fois techniques et de gestionnaire. Contrairement à l’analyste programmeur, vous ne répondez pas à la demande d’un client, mais vous intervenez en amont, en définissant ses besoins.

La première tâche de l’architecte web est d’analyser les systèmes d’information et les moyens techniques informatiques du client, par l’intermédiaire d’un audit technique. Il faut pour cela comprendre ce dont l’entreprise a besoin et évaluer ses problématiques technologiques.

Vous devez ensuite élaborer le cahier des charges qui comprend un budget chiffré. Avec un master informatique, vous aurez eu le temps de vous former à l’aspect économique d’un projet.

La deuxième étape consiste à concevoir l’architecture de votre projet. L’architecte web est capable de choisir les meilleurs outils pour trouver les réponses aux contraintes techniques. Vous devez pour cela exploiter des bases de données complexes.

Une fois que tout est mis en place, le système doit être testé. Il s’agit de vous assurer que tout fonctionne et qu’il n’y a pas de bug, mais vous devez aussi veiller à l’aspect sécuritaire qui est capital aujourd’hui. Les entreprises ne peuvent pas se permettre de prendre des risques et exigent une architecture web fiable. Elle doit donc être testée pour ne rien laisser au hasard.

L’architecte web est au minimum titulaire d’un master informatique. Il vous permet d’intégrer toutes les compétences techniques pour maîtriser le web et sa sécurité. Si vous en avez la possibilité, les formations en alternance représentent un atout indéniable sur votre CV. Pour un métier à hautes responsabilités de ce type, un employeur sera rassuré si vous avez déjà de l’expérience en entreprise.

Vous devez être à la fois créatif et rigoureux. Pour trouver des solutions à toute problématique, il faut une véritable capacité de visionnaire, tout en étant conscient des contraintes techniques.

L’architecte web travaille dans les grandes entreprises, les entreprises de services du numérique ou SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique), les sociétés éditrices de logiciels et peut aussi se lancer en tant que freelance, seul ou en agence.

Dès le début de sa carrière, un architecte web peut prétendre à un salaire de 3 500 € à 4 500 € nets mensuels. Le salaire évolue très rapidement avec l’expérience.

 

3 – Responsable de la sécurité informatique

La sécurité informatique a pris une place considérable dans les entreprises. Elle est non seulement indispensable pour assurer l’intégrité du système, mais elle est désormais très encadrée par la loi pour tout ce qui concerne de traitement des données personnelles. Toute société tient à la confidentialité. Il faut d’une part que ses stratégies restent inconnues de ses concurrents, mais elle peut aussi avoir affaire à des hackers qui sont tout simplement mal intentionnés et dont le but n’est pas de pirater ses données, mais de les détruire. Or, aujourd’hui, une entreprise dont le système informatique est à l’arrêt est paralysée et les conséquences peuvent vite devenir catastrophiques.

Pour ce qui concerne la sécurité des données encadrées par la loi, la création du RGPD a complexifié les normes et les mesures à mettre en place. Les entreprises ont donc de plus en plus besoin d’un responsable de la sécurité informatique. Les plus petites sociétés se contentent de travailler avec un consultant externe et, dès que l’entreprise prend de l’ampleur, elle crée son propre département sécurité.

Le master informatique vous permet d’étudier en ingénierie spécialisée en cybersécurité et de vous diriger vers un poste de responsable de la sécurité. Votre mission est d’établir des procédures qui définissent le cadre sécuritaire du système informatique de l’entreprise.

Le problème des hackers est un éternel jeu du chat et de la souris : plus vous sécurisez votre système, plus ils cherchent à le contourner pour pénétrer dans le système, afin de l’altérer ou en pirater les données. Si le master informatique vous inculque les bases nécessaires, vous devez cependant vous former tout au long de votre carrière pour être à jour des dernières innovations.

Vous allez ensuite déployer les technologies de l’information pour optimiser le système et le rendre inviolable, hermétique à tout virus.

Le poste de responsable de la sécurité informatique implique aussi que vous formiez tous les collaborateurs de l’entreprise. Ils doivent respecter les protocoles que vous mettez en place et être capables de déceler tout élément suspect qu’ils doivent vous signaler. Vous devez pour cela vous montrer patient et pédagogue.

Le salaire du responsable de la sécurité dépend de l’entreprise pour laquelle il travaille. Vous pouvez débuter entre 2 500 € et 3 000 € nets mensuels, mais il est évident que si vous évoluez dans des entreprises qui travaillent dans un secteur sensible, votre salaire va rapidement s’envoler.

 

Découvrez le Master Web and Technologies de Webtech –> Juste ici