Formation développeur : quel salaire à la sortie ?

Formation développeur : quel salaire à la sortie ?

Formation développeur : quel salaire à la sortie ?

Le métier de développeur web est en pleine expansion. Avec la digitalisation de la société, les entreprises sont toujours plus nombreuses à avoir besoin d’un développeur dans leurs rangs, ou en freelance. En quoi consiste le métier de développeur web ? Quelle est sa formation et quel est son salaire ? Tous les détails sur un métier aussi passionnant qu’exigeant.

Où travaille le développeur web ?

Le développeur web travaille au sein d’une agence de communication ou dans une SSII. Le SSII est une Société de Services en Ingénierie Informatique, que l’on appelle plus volontiers « entreprise de services du numérique » ; c’est une société de services experte dans le domaine des nouvelles technologies et de l’informatique. Le développeur peut également officier en freelance à son compte, ou alors être salarié de la société qui a besoin de ses services à temps plein.

Les besoins allant croissant, de plus en plus d’entreprises décident d’embaucher leur propre développeur web. Auparavant, seules les entreprises spécialisées en informatique et les très gros groupes le faisaient, mais la digitalisation croissante de la société pousse les entreprises à développer leur site Internet. Elles ont également de plus en plus besoin de développeur d’applications pour smartphones et tablettes.

Étant donné que la concurrence est rude sur Internet, les entreprises doivent trouver des personnels très pointus qui vont leur permettre de se démarquer de la concurrence, afin de favoriser la vente de leurs produits et services.

Comment travaille le développeur web ?

Le développeur web travaille en relation étroite avec un chef de projet. Ensemble, ils élaborent un projet, préparent un cahier des charges, composent la structure et en rédigent les grandes lignes. Le chef de projet est plus attaché à la finalité du projet, alors que le développeur apporte ses compétences techniques.

Lire aussi l’article dans le Parisien sur Webtech institute ici

Quelle sont les missions du développeur web ?

Le métier de développeur consiste à créer, développer et appliquer un site Intranet, un site Internet, une application web ou des outils en ligne.

Voici la chronologie des missions du métier de développeur.

  • L’analyse des besoins : un projet est conçu dans un but bien précis qui est déterminé par la direction de l’entreprise et le chef de projet. Une fois les besoins réels déterminés, le développeur réfléchit aux solutions techniques adaptées. Il consigne ses conclusions dans un cahier des charges qui définit les grandes lignes du projet et les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.
  • La conception d’un site : une entreprise a besoin d’un site sur mesure pour répondre à ses besoins précis et se démarquer de ses concurrents. Le développeur web « fabrique » de toutes pièces un site. Il crée son architecture, à la fois visuelle et technique, ainsi que sa base de données.
  • Le développement : le développement à proprement parler consiste à rédiger le code du site. Ce sont ses fondations. Cette phase permet d’ajuster les objectifs en fonction de leur faisabilité, car il faut parfois procéder à des ajustements en cas de problèmes rencontrés. Cela ne signifie pas que les objectifs sont abandonnés, ils peuvent être seulement repoussés, mais, dans un premier temps, il importe que le site soit opérationnel. Il sera peaufiné plus tard.
  • Le test et la mise en production : un site n’est pas mis en ligne sans une batterie de tests préalables. Il faut passer en revue son fonctionnement technique, mais aussi sa cohérence visuelle et sa navigation.
  • À ce stade, le web designer travaille sur l’esthétique du site, en collaboration avec le développeur. La mise en production du site permet de détecter toutes les erreurs, dysfonctionnements et problèmes graphiques et/ou techniques.
  • Lors du lancement du site, le développeur suit de très près son utilisation par les visiteurs et officie en tant que support technique. Il répare chaque dysfonctionnement qui apparaît et se charge des mises à jour.
  • La veille : le développeur se tient au courant de toute évolution en permanence. Il doit connaître tous les outils et toutes les technologies, y compris les langages, mais aussi leur évolution et l’apparition de toute nouvelle tendance. Il les applique à son site déjà existant et les intègre dans les cahiers des charges de ses prochains sites.

Les caractéristiques et salaires des développeurs web

Le site SalaireMoyen.com consacre l’une de ses pages aux données concernant les développeurs en informatique. Pour ce métier de cadre, il reprend les données de l’INSEE dans la catégorie Ingénieurs et cadres d’étude, recherche et développement en informatique (388a). Le nombre de salariés de cette catégorie est d’environ 245 800 personnes en France.

Les caractéristiques des développeurs web

Les salariés qui occupent le poste de développeur web sont majoritairement des hommes (79 %). L’âge le plus fréquemment rencontré se situe entre 25 et 30 ans, avec 21.2 % des personnes. Avec l’augmentation de l’âge, le nombre de personnes diminue de façon progressive et linéaire. Avant la tranche 25 – 30 ans, la tranche 20 -25 ans représente 5,3 % des développeurs.

Les contrats en CDI sont pratiquement la norme avec 95,8 % des salariés. Les CDD représentent 1,7 %. Les 2,5 % restant se partagent entre les apprentis, le travail temporaire et les indépendants.

Les entreprises de plus de 250 employés se taillent la part du lion avec 46,4 %. Viennent ensuite les entreprises de 100 à 249 employés qui représentent 18,2 %. Les chiffres vont ensuite décroissant selon la taille de l’entreprise.

Le salaire des développeurs web

Le salaire net mensuel moyen est de 3 186 € sur 12 mois à plein temps, soit un salaire moyen annuel brut de 49 015 €. Il existe une différence de 6 % entre le salaire des hommes et des femmes, avec une moyenne de 3 230 € nets par mois pour les hommes, et 3 039 € nets par mois pour les femmes.

Tous ces chiffres sont des moyennes. Il est bien évident qu’un novice sera en-dessous, alors qu’un développeur chevronné dépassera allègrement cette moyenne.

Le talent d’un développeur est naturellement à prendre en compte, en plus de son expérience. Un développeur qui peut justifier de réussites particulièrement éclatantes se fera vite connaître et sera souvent courtisé par les entreprises désireuses de bénéficier de ses compétences.

Les qualités et compétences nécessaires au développeur web

Devenir développeur web ne s’improvise pas, il faut suivre des études techniques pointues pour maîtriser les bons outils. Il faut en outre posséder certaines qualités personnelles. Voici les principales compétences et traits de caractère que doit posséder un développeur web :

  • la maîtrise de multiples outils informatique ;
  • la maîtrise des principaux langages de développement web : Java, JavaScript, PHP, Python, Ruby, C++, C#, Perl, etc. ;
  • posséder une solide culture web et se tenir au courant en permanence des dernières évolutions, innovations et tendances ;
  • s’adapter rapidement aux évolutions de son environnement ;
  • être réactif ;
  • être extrêmement rigoureux ;
  • être polyvalent ;
  • posséder une grande capacité d’écoute pour comprendre les besoins de son client et de sa direction ;
  • savoir se mettre dans la peau de l’utilisateur pour construire des sites et applications à l’ergonomie et navigation intuitives et accessibles à tous ;
  • être capable de travailler en équipe, avec le chef de projet et le web designer ;
  • savoir en même temps travailler en toute autonomie ;
  • avoir un bon relationnel.

Il est crucial pour un développeur web d’être réellement passionné par son métier, mais aussi par l’environnement informatique et Internet. Il s’agit d’un métier qui évolue en permanence – comme beaucoup d’autres – mais de façon particulièrement rapide. Pour se tenir au fait de toutes les innovations techniques et en même temps des tendances et des goûts du consommateur, il faut une vraie curiosité qui ne s’improvise pas.

Ceci étant dit, le métier de développeur web est passionnant, plutôt bien rémunéré, très demandé, et offre également la possibilité de s’établir à son compte.