Études d’informatique à l’international : combinez langues et langages

Études d’informatique à l’international : combinez langues et langages

Les débouchés de l’informatique sont nombreux et extrêmement variés. Les cursus pour intégrer ces métiers sont également disparates. L’emploi du temps d’un étudiant n’est pas consacré qu’à l’apprentissage des langages informatiques, loin de là. Les langues étrangères figurent en bonne place des matières à maîtriser, avec bien d’autres enseignements. Les futurs managers du numérique doivent suivre des études très complètes.

Etudes d’informatique : un emploi du temps éclectique

Le numérique requiert une grande polyvalence, les employeurs recherchent des profils complets, capables de s’adapter à toutes les situations. L’informatique est présente dans tous les secteurs d’activité. C’est pourquoi les futurs diplômés doivent être capables de gérer un projet, encadrer une équipe, vulgariser leur savoir pour communiquer simplement avec les clients, comprendre les enjeux budgétaires…

Les futurs cadres de l’informatique doivent maîtriser des matières très différentes, ce qui leur demande une grande souplesse intellectuelle.  En dehors des cours d’informatique pure, leur emploi du temps sera composé de sujets hétérogènes, mais complémentaires et indispensables :

  • culture générale ;
  • communication ;
  • droit ;
  • gestion ;
  • marketing ;
  • management ;
  • physique ;
  • mathématiques…

 

L’importance du langage informatique durant les études d’informatique

Bien sûr, il est capital de maîtriser les langages informatiques, et ils sont nombreux. Pour que citer que les plus célèbres, on pense à JavaScript, Java, Python, C#, PHP, C/C++, Ruby, Swift et l’Objective-C.

Pour communiquer avec un ordinateur et pour créer des programmes, les élèves doivent non seulement connaître ces différents langages, mais comprendre à quelles fins ils sont utilisés pour les choisir en fonction de leur projet.

Les cours d’informatique représentent une bonne partie du programme des écoles d’informatique. Ils sont composés d’une partie théorique, ainsi que d’une partie pratique à l’école, mais aussi en stage en entreprise.

 

L’importance des langues dans les études d’informatique

Tant pour l’informatique que pour la communication avec les autres pays, il est crucial de parler et écrire couramment l’anglais, au minimum. Toutes les autres langues sont un plus qui donnera davantage d’opportunités de carrière au futur diplômé.

Généralement, les écoles d’informatique commencent par deux ou trois années d’études en France, mais avec chaque année des stages à l’étranger. Pour les études plus longues, deux années supplémentaires entièrement à l’étranger représentent un atout indéniable.

Les études et stages à l’étranger permettent déjà à l’étudiant d’ouvrir son esprit à d’autres cultures. Il va rencontrer des étudiants venant de nombreux autres pays, en plus de celui dans lequel il poursuit ses études. Cela lui permet un apprentissage en accéléré de modes de vie divers, d’appréhension de la vie en général et de l’informatique en particulier.

Les cours peuvent être dispensés en anglais, langue incontournable de l’informatique. De nombreux termes d’informatique sont en anglais et des grandes entreprises, mêmes basées en France, n’échangent qu’en anglais. Les ingénieurs d’Airbus à Toulouse par exemple, même s’ils sont pour la plupart français, s’échangent des mails en anglais pour que tous les partenaires, quelle que soit leur nationalité, les comprennent.

D’autre part, l’anglais est la langue de beaucoup de pays où les écoles d’informatique proposent de passer du temps : États Unis, Grande Bretagne, Australie et Nouvelle Zélande. Mais aussi les pays asiatiques, comme Singapour et Séoul, ou scandinaves, comme la Suède ou la Norvège, communiquent tous en anglais.

Les Français ont mauvaise réputation dans ce domaine et poursuivre des études à l’international est la meilleure façon de mettre fin à cette image désastreuse.

 

Les études pour devenir cadre de l’informatique sont passionnantes, et il faut vous donner tous les moyens pour réussir, que vous envisagiez de travailler en France ou à l’étranger. Des formations comme le Cursus Grande École de l’Escen sont un modèle de polyvalence. Elle propose un enseignement de cinq années, dont deux à l’étranger qui permettent de faire la différence sur le marché du travail. En plus de leur Mastère, les étudiants obtiennent le prestigieux diplôme MBA. Les employeurs sont vite séduits par des profils bien formés qui ont l’expérience du terrain, grâce à leurs stages et incursions dans des économies différentes de la France.